Actualités > Ciné-débat

La forme des villes à l’heure des migrations

mardi 23 octobre 2018,
Auditorium, ensa Nantes

Proposé et organisé par les Urbanautes associés, ciné-débat avec l’architecte Cyrille Hanappe autour du film "La Ville Monde" d’Antarès Bassis. Face aux enjeux des migrations, faut-il repenser nos villes et si oui, comment les rendre davantage accueillantes ?

Entrée libre.

Bande-annonce

teaser-web.jpg

Pendant une année, le réalisateur – à qui l’on doit également l’excellente série "Trepalium" diffusée sur Arte - a suivi l'évolution du camp humanitaire de Grande-Synthe. Face à l’urgence de l’après jungle de Calais, le maire de cette ville du Nord, Damien Carême, a décidé d’ouvrir ce campement pour y accueillir plus de 2 500 migrants avec le soutien de Médecins sans frontières (MSF) et contre l'avis de l’ État. 

Le réalisateur s’est tout particulièrement intéressé à l’architecte et ingénieur Cyrille Hanappe qui a participé à la conception du camp avec des étudiants en architecture de Paris-Belleville et qui tente de convaincre tous les acteurs (mairie, ONG, réfugiés) que ces quartiers doivent faire partie intégrante de la ville. Pour cet architecte engagé, qui préside aussi l’association Actes et Cités, « l’histoire nous prouve que bien des bidonvilles à travers le monde sont à terme devenus des villes ou des quartiers urbains ». Alors que ses idéaux ne cessent de se heurter aux réalités du terrain, Cyrille Hanappe reste convaincu que s’ils étaient mieux assimilés par nos villes, ces quartiers pourraient ouvrir un champ de possibles tant pour les réfugiés qui s’y installent, que pour les habitants qui accueillent.

A l’issue de la projection, Julien Long, doctorant en sciences sociales, replacera les problématiques du film dans la question migratoire puis Cyrille Hanappe répondra aux questions du public et présentera le projet de recherche-pédagogie-action sur "La ville accueillante" réalisé sous sa direction et qui vient d’être publié aux éditions du PUCA.